Les solidarités | Page Débat 2
Accueil Débat 2

Débat 2

La justice migratoire

Les migrations occupent le débat public quotidiennement. Des discours politiques et médiatiques stigmatisent la migration en faisant croire aux citoyens européens qu’elle représente une menace pour leur bien-être et leur identité. Si l’accroissement des inégalités sociales et de l’appauvrissement des classes moyenne et populaire est un phénomène bien réel en Europe, il est lié à des choix politiques posés en matière socio-économique et non aux phénomènes migratoires.

Dans un monde traversé par des conflits persistants, les politiques de migration répressives ne font qu’aggraver la situation, elles sont inefficaces et creusent les inégalités de mouvement entre personnes qui peuvent ou non se déplacer d’un bout à l’autre de la planète. Or, dans le contexte de vieillissement démographique que traverse l’Europe, la migration pourrait être vue comme positive pour le marché du travail notamment et, par exemple, une belle alternative aux politiques visant l’augmentation de l’âge de départ à la retraite.

La justice migratoire vise donc à inverser les théories trop vite scandées par nos responsables politiques à propos de la menace que constituerait la migration. Au contraire, nous la voyons comme une opportunité, à la fois économique, sociale et culturelle.

4 axes de revendications charpentent la campagne Justice Migratoire du CNCD :  

  • Réduire les inégalités afin que chacun puisse vivre décemment là où il le souhaite.
  • Mettre en place des voies d’accès légales et sûres au territoire européen et mettre fin à la violence aux frontières.
  • Instaurer l’égalité de droits pour toutes et tous et renforcer la cohésion sociale.
  • Communiquer un discours juste et positif sur les migrations en luttant contre les préjugés et les amalgames.

Avec :

  • François GEMENNE (Spécialiste des migrations et déplacements de populations liés aux changements de l’environnement)